Balade culturelle au cœur de Bruxelles 

Afficher/cacher le menu
Publié le 21/12/2021
Par Carmen

Cet itinéraire est parsemé de vestiges qui racontent la riche histoire du centre-ville de Bruxelles. Ce n’est peut-être pas la partie la plus verte de la capitale (qu’il faut chercher du côté du Parc de Bruxelles et des jardins du Mont des Arts), mais elle compte de nombreux espaces publics propices aux promenades revigorantes. Street art et architecture historique s’entremêlent, avec çà et là une touche de culture, de littérature et quelques anecdotes surprenantes !

Quand Rodin rencontre Cordal à la Bourse !

Notre promenade commence sur les marches de la Bourse, en plein centre de Bruxelles. En cours de rénovation, ce lieu mythique devrait bientôt retrouver sa gloire d’antan. La statue de Cordal, qui orne discrètement la façade de l’imposant bâtiment, sera certainement conservée et devrait plaire aux amateurs de contrastes. À proximité se trouvent également 12 autres statues intrigantes de l’artiste espagnol contemporain, entre autres sur la façade du café du temple de la musique qu’est l’Ancienne Belgique.  

Saviez-vous que ? Dans sa jeunesse, le célèbre sculpteur Auguste Rodin a participé à la sculpture des statues, des cariatides et des frises du bâtiment de la Bourse ?

Itinéraire

Le cœur battant de Bruxelles

Boulevard Anspach - Anspachlaan - pedestrian area © visit.brussels

Vous vous trouvez au cœur de l’une des zones piétonnes les plus ambitieuses d’Europe. Son aménagement suscite parfois des avis divergents, mais le fait est que l’initiative a sensiblement réduit la pollution de l’air, le bruit et le stress causés par la circulation automobile. Alors, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour jeter un coup d’œil à ces nouvelles installations urbaines ? Pendant ce temps, les amateurs de BD se laissent tenter par les librairies Brüsel et Multi BD, situées aux numéros 100 et 122 du boulevard Anspach.

Les Halles Saint-Géry se trouvent à un jet de pierre. Ce marché couvert a été construit en 1881 sur un site qui était déjà un lieu d’échange au Moyen Âge. Jusqu’en 1977, les habitants de Bruxelles pouvaient venir y acheter des denrées alimentaires. Aujourd’hui, ce bâtiment exceptionnel de style néo-renaissance flamande est un espace d’exposition consacré au patrimoine et à toutes les facettes du cadre de vie des bruxellois. En entrant, ne manquez pas d’admirer la structure en acier de l’intérieur.

Saviez-vous que ?

Selon certains historiens, le lieu sur lequel se tiennent aujourd’hui les Halles Saint-Géry serait l'un des berceaux de la ville ! C’est à cet endroit que se trouvait à l’origine l’église Saint-Géry, qui abritait les reliques de sainte Gudule. Lors de la démolition de l’église sous l’occupation française, la ville y a fait construire une place. La fontaine pyramidale (qui provient de l’Abbaye de Grimbergen) se trouve aujourd’hui à l’intérieur des halles !

N’oubliez pas…

De jeter un œil à la fresque Néron au numéro 20. Marc Sleen compte plus de 200 albums à son actif !

Itinéraire

De la littérature pour tous

Passa Porta © visit.brussels - Jean Paul Remy

Dirigez-vous vers l’église Sainte-Catherine en passant par la rue Dansaert. À la maison internationale des littératures Passa Porta, vous êtes assuré d’étancher votre soif de lecture. Son Magazine en ligne permet également de faire de nombreuses découvertes et de profiter de textes d’auteurs multilingues, d’enregistrements vidéo et de podcasts.

Le Vieux Marché aux Grains est une place animée qui compte de nombreux cafés et restaurants. Le centre communautaire De Markten offre une grande variété d'ateliers et de cours pour les jeunes et les moins jeunes; ainsi que des conférences, des expositions et d'autres activités culturelles. Le café avoisinant risque de vous séduire avec sa vue sur les platanes et sa cuisine savoureuse !

Itinéraire

Essayez un atelier… d’art contemporain !

CENTRALE for contemporary art ©Johan Dehon

En face de l’église Sainte-Catherine se trouve la CENTRALE for contemporary art, qui tire son nom de l’ancienne centrale électrique qu’elle abritait avant de devenir une institution culturelle. Une programmation captivante doit sensibiliser un public le plus large possible à la création artistique contemporaine. Avec #CentraleFromHome et #trythisathome (un héritage du confinement plutôt fun !), la CENTRALE répond à une demande d'offre en ligne. Sur ces pages, vous trouverez des ateliers, par, et avec des artistes. Petits ou grands, vous allez adorer les ateliers farfelus de Camille Van Hoof, ou apprendre enfin à faire du crochet avec Stephan Goldrajch, qui va vous montrer comment recycler de vieux tee-shirts.

Itinéraire

Saviez-vous que? Le clocher baroque qui se trouve en face de la Centrale appartenait à l’ancienne église Sainte-Catherine datant du XVe siècle, démolie en 1893 ? Cela explique pourquoi il est détaché du reste de l’édifice…

N’oubliez pas…

De jeter un œil à la Tour noire, l’un des vestiges de la première enceinte de Bruxelles. Le bâtiment date probablement du début du XIIIe siècle et est en grande partie entouré par le Novotel.

Place Sainte Catherine - Sint-Katelijneplein © visit.brussels

Greta Thunberg a sa place près du Marché aux Poissons

Marché aux Poissons - Vismet © visit.brussels - Jean-Paul Remy

Tout Bruxellois qui se respecte nomme le lieu situé à l’ouest de l’église Sainte-Catherine « Vismet » ou « Marché aux Poissons ». Au bout du Marché aux Poissons, en direction de la petite ceinture, dans la Cité du Sureau, on peut voir la fresque murale de Greta Thunberg, la jeune Suédoise à l’origine des actions « école buissonnière » pour le climat. L’œuvre a été créée par l’artiste bruxellois Encq. Le propriétaire du bâtiment avait remarqué l’artiste lorsque celui-ci avait remporté le Prix du public de Carte de visite/ARTopenKUNST, une initiative culturelle de la ville de Bruxelles.

Saviez-vous que ? Le port de Bruxelles s’étendait autrefois jusqu’en plein cœur de la ville ? Le plus grand bassin était le bassin Sainte-Catherine, le dernier bras sans issue du port historique de Bruxelles, où se trouve aujourd’hui l’église Sainte-Catherine. L’activité portuaire y a continué jusqu’au début du XXe siècle, avant que les bassins ne soient comblés les uns après les autres.

Itinéraire

A lire aussi...

Voir plus