Un été indien culturel ... sans fin !

Afficher/cacher le menu
Aboriginal Signature Estrangin gallery - Exhibition view - Papunya Tula artists
Publié le 19/10/2021
Par Carmen

On ne se lasse jamais de se sentir en vacances. D’ailleurs, dans la capitale, rien n’est plus facile que de revivre son voyage préféré. Le quartier africain de Matongé, le quartier commercial asiatique autour de la Bourse, les restaurants portugais à l’intersection entre Forest, Saint-Gilles et Ixelles… L’atmosphère vous catapulte immédiatement dans un autre monde. Bruxelles abrite les centres culturels et les associations les plus exotiques. Vous avez envie d’un cours de salsa ou de roumain ? Vous aimez le jazz hongrois ou l’art aborigène ? Vous trouverez ce dont vous avez envie en un rien de temps.

HISTOIRES DU TEMPS ET RÊVE INTEMPOREL

Before Time Began - Art & History Museum

L’art fascinant des Aborigènes australiens a gagné l’attention du monde de l’art. Héritiers d’une culture ancestrale (65 000 ans !) les peuples aborigènes ont commencé, au milieu du siècle dernier - en pleine lutte pour la reconnaissance de leur identité - à utiliser des moyens modernes tels que la peinture acrylique et la toile. Un outil pour être entendu dans le reste du monde.

Cet automne, vous pourrez visiter l’exposition « Before Time Began » au vénérable Musée Art & Histoire. Vous pourrez y admirer la technique traditionnelle des pigments sur l’écorce des arbres, mais aussi des œuvres issues du mouvement « Western Desert » des années 1970 et des installations monumentales plus récentes d’artistes contemporains. Traditionnelles ou contemporaines, les références au temps du rêve mythique et à la création de la terre ne sont jamais loin.

Aboriginal Signature Estrangin Gallery - Exhibition view - APY group

Dans l’Outback australien, les liens avec les tribus nomades du passé n’ont pas été rompus. C’est ce qui fascine Bertrand Estrangin, directeur de la galerie Aboriginal Signature Estrangin. Chaque année, il se rend personnellement dans ces zones reculées pour sélectionner des œuvres inédites. La galerie représente plus d’une centaine d’artistes aborigènes établis et émergents dans le cadre de partenariats éthiques. Caress the Earth - Manta Ngura Atuntju Kanyini vous plonge au cœur de l’Australie centrale. Trente artistes de la communauté artistique d’Ernabella exposent leurs peintures et leurs céramiques, qui témoignent d’un lien profond avec la terre et la nature.

PASSERELLES ENTRE L’EST ET L’OUEST

Fondation Boghossian - Villa Rmpain

La superbe Villa Empain -Fondation Boghossian, peut se targuer de disposer d’une riche programmation. Les artistes orientaux et occidentaux y nouent un dialogue culturel et artistique. La nouvelle exposition « How will it end? », qui donne l’opportunité aux artistes libanais de s’exprimer, ouvrira ses portes début décembre. Ils y reviendront sur la crise économique et sociale que traverse le pays et les conséquences de l’explosion dans le port de Beyrouth qui a détruit une grande partie de la ville. Leur vision de l’avenir est au croisement entre le désespoir et la douceur, l’exil et la quête d’un nouvel ancrage.

Neil Nenner & Avihai Mizrahi, Cover #1 – #6, 2017 © Isabelle Arthuis

Le Musée juif de Belgique est un lieu culturel et artistique dynamique qui offre une vision innovante de l'histoire et de la culture juives. Il accueille régulièrement des expositions temporaires passionnantes ainsi que des conférences, des concerts, des ateliers et des soirées littéraires. Works on Paper. Galila's Collection vous plonge dans le monde extraordinaire de la collectionneuse d'art passionnée Galila Hollander-Barzilaï. Anish Kapoor, Yazid Oulab, Angela Glajcar et Andrea Wolfensberger et bien d'autres subliment le papier pour en faire de puissants collages, sculptures, installations et bijoux.

PEACE AND LOVE IS IN THE AIR

Festival des Libertés - Chilly Gonzales, © 2020 ANKA

L’automne est le rendez-vous habituel du Festival des libertés, festif et subversif, au Théâtre National. Agitateurs et résistants emplis d’amour, défenseurs des droits de l’homme de tous les pays : unissez-vous ! Les documentaires, débats, spectacles, expositions et concerts portent traditionnellement sur les droits et libertés démocratiques dans le monde. Cette année, l’accent est mis sur les conséquences de la crise sanitaire. Le renforcement des mécanismes de contrôle et de surveillance menace-t-il nos libertés ?

Bruxelles - Africapitales #3

Avec une programmation artistique au croisement entre la danse, le cirque et les arts du spectacle, Les Halles reflètent l’incroyable diversité de Bruxelles. Pour Bruxelles/Africapitales #3, les partenaires d’Afro-Bruxelles ont déterminé une grande partie du programme. Bruxelles est un vivier de créativité multiculturelle, issu de différents continents. Comment créer un monde ensemble ? Des débats, dialogues et interventions artistiques explorent le sentiment du « nous » et tentent d’y répondre.

DE LA CÉRÉMONIE DU THÉ AU JAZZ HONGROIS EN PASSANT PAR LA DANSE LATINO

Le cours de Cha-no-yu - la cérémonie du thé SAIAN Yurucha

Vous aussi, vous admirez les gestes élégants de la cérémonie du thé traditionnelle au Japon ? À Bruxelles, vous pouvez apprendre à le faire vous-même. Ansyu SAIAN organise plusieurs sessions et cours qui vous apprendront les différentes manières de boire et de servir un bol de Matcha. Ce ne sont pas seulement les gestes qui sont importants, mais aussi l’état d’esprit, l’esthétique et la politesse avec laquelle vous les exécutez. Nous goûtons, apprécions, savourons et ressentons le temps. Parce que chaque moment est unique.

Concert de Cimbalom par Erzsébet Gódor

L’Institut Liszt attache une attention particulière à l’histoire millénaire de la Hongrie. Leur programmation dynamique est fermement ancrée dans un riche passé, mais en même temps résolument contemporaine. Des artistes dénoncent les causes de la crise environnementale mondiale dans « La vie lente. Pratiques radicales du quotidien », des musiciens de jazz du Hongro-Belge Jazz Club avec Gábor Ladányi partagent l’affiche avec la musique du pianiste virtuose du XIXe siècle qui a prêté son nom à l’institut (Gergely Kovács), et le festival Transpoesie, qui explore le pouvoir poétique des mots dans toutes les langues, y a élu domicile.

ARTHIS, la maison de la culture belgo-roumaine, ne se contente pas d’attirer l’attention sur la richesse culturelle de l’ancienne diaspora. Les vagues d’immigration successives en provenance de l’Est ont également apporté avec elles la diversité culturelle des Moldaves, des Ukrainiens, des Roms, des Bulgares, des Serbes et des Albanais. Vous pouvez vous y rendre régulièrement pour assister à des concerts, visiter des expositions, voir des danses folkloriques et participer à des cours de langue roumaine. L’enseignementse base sur des méthodes pédagogiques innovantes proposant un maximum d’interaction.

Vous cherchez un cours de salsa, de bachata, de kizomba, de paso doble ou de tango ? Dans ce cas, jetez un coup d’œil à Salsa Brussels, Dynamodance.com ou la Maison de l’Amérique latine. Bientôt, vous pourrez briller sur toutes les pistes de danse latinos de Bruxelles !

D’ailleurs, vous pourrez vivre bien d’autres expériences à la Maison de l’Amérique latine. Improvisation théâtrale, cours d’espagnol et de portugais, ateliers pour enfants, projections de films, concerts, débats et expositions présentent la merveilleuse diversité du continent latino-américain. En novembre, vous pourrez assister à la neuvième édition du Festival Peliculatina dans les salles du Cinéma Vendôme, de Bozar, du Palace et du Kinograph. Le comité de sélection a établi une série de films pour cinéphiles provenant, entre autres, du Mexique, du Chili, de l’Argentine et du Brésil.

A lire aussi

Voir plus